Crystalune

Forum du Grandeur Nature Médiéval Fantastique Crystalune
 
AccueilFAQCalendrierRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quelle est belle la naiveté.

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Quelle est belle la naiveté.   Sam 3 Mar - 1:18

C'était par la voie des airs que le petit cortège s'était avancé vers leur destination: dans le vent et le froid arctique à 200 pieds du sol. C'était la meilleure route pour éviter les bandits et les rencontres indésirables, mais par tous les dieux, c'était aussi le plus glacial! Cela ne prit qu'un jour pour que les premières engelures ne couvrent les bouts de doigts de la cavalière au centre du groupe. Elle pouvait bien se les guérir à chaque halte, cela ne les empêchaient pas de revenir.

Au midi du troisième jour, ils atteignirent la frontière sud-est du Verakai. Le groupe se dirigea directement et le plus rapidement possible vers Al'hanar, la capitale. Toujours hors de portée d'un quelquonque sortilège mal intentionné ou d'une flèche mortelle, ils parcoururent ainsi le peu de chemin qu'il leur restait à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Hereziel
Organisateur
avatar

Messages : 2337
Date d'inscription : 10/07/2009
Localisation : Dans les limbes

MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Mar 6 Mar - 8:23

Traversant la frontière, ils continuèrent de remonter vers le nord, se dirigeant vers la capitale du Verakai. Mais malgré leur prudence, ils ne passèrent pas inaperçu. La voie des airs étaient surveillées. Il ne fut pas bien long avant qu'ils ne se retrouvent avec une escorte aérienne. Des pérythons étaient en approche, montés de chevaliers aux armures écarlates.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Mer 7 Mar - 11:25

Comme le but de survoler les terres verakoises n'était pas de trouver les ennuis, l'une des suivantes de Khaelian fit signe aux nouveaux venus qu'ils descendaient pour qu'ils puissent se parler. Une fois à terre, cette jeune céleste s'avança (très légèrement) et se présenta, levant les mains en signe de paix:

-Je suis venue pour renseigner le Duc sur un évènement important. Nous ne venons pas en ennemis.

Durant ce temps, Khaelian, habillée comme ses hommes, se tenait prête à agir s'il menaçaient la brave jeune femme qui l'avait substituée. Et aussi, durant ce temps, elle observait ceux qui les avaient interceptés en quête d'un indice sur leurs fonctions. (c. héraldiques et étiquette, c. guildes et confréries)
Revenir en haut Aller en bas
Hereziel
Organisateur
avatar

Messages : 2337
Date d'inscription : 10/07/2009
Localisation : Dans les limbes

MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Mar 13 Mar - 14:08

Elle put voir d'un peu plus près que le métal des armures avait été rougit par un procédé qui lui était inconnu. Chacun portait un insigne au symbole du duché sur son épaulière. Et celui qui s'approcha avait même une héraldique personnelle sur l'autre épaule. De pourpre au chevron d'or accompagné de trois croissants d'argent.

Et qui demande à le voir? demanda le chevalier d'une voix ferme.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Mar 13 Mar - 16:19

La jeune dame inclina légèrement la tête en guise de salut vers celui qui lui semblait de rang supérieur et lui présenta un rouleau que l'un des autres gardes lui avait tendu; les titres de noblesse de Khaelian.

- Nous venons de Montespoir, dans les Monts Célestes. Nous ne venons pas quémander votre Duc pour des faveurs, nous voulons l'informer d'un sujet important. Je suis Khaelian, seigneur de Montespoir, et nous accepterons volontiers de continuer notre voyage avec vous vers la capitale si c'est ce que vous voulez.

Pendant ce temps, la véritable dame avait beau tenter de se rappeler ce qu'elle avait appris en termes d'héraldiques mais elle n'arriva pas à se remémorer celles-là. Elle évitait le regard des hommes vérakois, car elle savait que les vampires avaient parfois des dons d'envoûtement dont elle ne voulait pas faire l'expérience. Elle en avait avertit les autres membres du groupe, elle espérait qu'ils feraient eux aussi attention.
Revenir en haut Aller en bas
Hereziel
Organisateur
avatar

Messages : 2337
Date d'inscription : 10/07/2009
Localisation : Dans les limbes

MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Mer 14 Mar - 12:27

Le chevalier tiqua en entendant Monts Célestes, il regarda attentivement les titres de noblesse de la Dame un long moment en silence.

Un de ses hommes vint lui murmurer quelque chose à l'oreille. Il hocha la tête et répondit du même ton. Il ramena ensuite son attention vers les papiers avant de les refermer et de les remettre à la Dame.

Il sera en effet très apprécié de nous suivre dans le calme Dame, vous et votre suite. Nous vous escorterons jusqu'à l'avant-poste militaire d'Al'Hanar. De là nous verrons si le Duc veut bien vous rencontrer. Dans le cas contraire je respecterai la consigne pour les gens en provenance des Monts Célestes.

Sans un mot de plus, il retourna à sa monture et indiqua à ses hommes de les encercler pendant le vol. Ils prirent donc vers le ciel, se dirigeant toujours vers le nord-est.

Le Verakai était une terre magnifique, entretenue avec amour par ses habitants. C'était un endroit ordonné et riche avec une population plus qu'abondante. Elle était composée de collines et de forêts sauvages entrecoupées de villages, de bourgs et de cités imposantes. ((un peu comme l'angleterre médiévale))

Après plusieurs jours de voyage, il arrivèrent en vue de la capitale d'Al'Hanar, joyau des Terres de Sang. Tout autour des puissantes murailles de la cité, Khaelian put voir un nombre incalculable de tentes militaires. Il y avait plus d'une dizaine de places d'armes où étaient formées les nouvelles recrues.

La cité en elle même était gigantesque s'étendant presque à perte de vue et en son centre tronait une immense tour blanche dont la cime devait pratiquement atteindre les nuages.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Mer 14 Mar - 22:58

La consigne concernant les gens en provenance des Monts Célestes. Comme c'était rassurant.

Durant le voyage, la tente fût montée pour la «copie» du seigneur de Montespoir, Isabelle. Khaelian, quant à elle, prenait des tours de garde, dormait à la belle étoile comme les autres hommes de l'expédition et préparait les repas comme n'importe lequel d'entre eux. Si son insomnie ne s'était pas améliorée, sa vigilance était tout de même exacerbée par la présence si proche d'inconnus dont elle ne connaissait pas les intentions.

Maintenant qu'ils étaient de retour dans les airs, Khaelian, agissant pour l'instant comme un garde, approcha sa monture de sa doublure et lui demanda si elle pouvait parler. Isabelle le lui accorda volontiers, et Khaelian s'approcha un peu des cavaliers de tête.


- Nous nous étions préparés le jour où vos armées se sont avancées sur Montespoir, mais ce fût tout de même un soulagement de vous voir nous contourner suite aux évènements. Nos hommes n'ont pas apprécié de voir les célestes de Justice vous prendre des airs ainsi, ils ont beaucoup d'admiration pour la force de vos troupes. Ils auraient étés honorés de ne pas vous avoir du mauvais côté des tranchées. Ils souhaitaient que je vous le dise.

Peut-être allaient-ils aborder le sujet de la raison pour laquelle ils n'avaient finalement pas attaqués Montespoir comme ils l'auraient dût. Les couleurs d'Arinan étaient-elles si connues dans un si grand duché? À la vue de l'immense cité, la dame ne pût que l'admirer. En voyant la tour, elle en vint à se demander s'il s'agissait d'une Tour de Garde. Elle s'en ouvrit à l'un des hommes verakois, dont elle s'était approchée.
Revenir en haut Aller en bas
Hereziel
Organisateur
avatar

Messages : 2337
Date d'inscription : 10/07/2009
Localisation : Dans les limbes

MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Lun 19 Mar - 9:15

Ce fut le Chevalier qui répondit à son approche. Il tourna légèrement la tête vers elle pour lui répondre.

Je ferai passer le message aux troupes du Général Draken. Le bâtiment que vous voyez là est le Grand Temple d'Eirok, l'autre là-bas est en effet l'une des légendaires Tour de Guerre, dit-il indiquant un autre bâtiment tout aussi immense plus loin à l'horizon. Celui-là se détachait noir comme la nuit contre le ciel, il semblait inquiétant et menaçant sans quelle sache vraiment pourquoi. C'est d'ailleurs là que nous allons alors vous aurez amplement l'occasion de l'admirer de près.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Lun 19 Mar - 20:49

Comme le sujet des célestes de Justice était discuté, deux de gardes se renfrognèrent visiblement. Beaucoup des sang-célestes s'étaient vu être séparés de leur famille lorsque les suivants de Naevar avaient chassés les autres races des villages des Monts Célestes. Après un regard noir de la part d'Isabelle, ils se redressèrent et le voyage continua sans autres mouvements d'humeur.

- J'aimerais être introduite au plus vite au Duc en raison de l'urgence des informations que je dois lui transmettre au sujet de cela justement, dit-elle d'une voix sombre en s'adressant au chevalier. Si ces emplumés-là en entendaient parler avant le Duc, ça pourrait changer bien des choses.

(Les cavaliers montrent-ils des signes menaçants, ont-ils l'airs de préparer quelque chose, même légèrement?)
Revenir en haut Aller en bas
Hereziel
Organisateur
avatar

Messages : 2337
Date d'inscription : 10/07/2009
Localisation : Dans les limbes

MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Mar 20 Mar - 9:40

Les cavaliers remarquèrent la réaction de leurs invités face au sujet épineux mais ne démontrèrent aucune autre réaction que de légers signes de têtes ici et là qui pourraient passer pour de la compassion.

Le chevalier répondit à la Dame d'un ton ferme qui ne laissait pas vraiment place à l'argumentation mais qui témoignait quand même du respect du à un noble:

Le Duc vous recevra lorsqu'il le jugera à sa convenance, Dame. Il n'y a rien que vous ni moi puisse faire pour changer cela.

Les cavaliers qui les escortaient semblaient concentrés à leur tâche surveillant les airs aussi bien que le sol. Ils semblaient s'inquiéter plus des alentours que de leurs escortes mais ne démontraient pas non plus de malaise ou d'inquiétude particulière. La zone était après tout très bien patrouillée et ce régulièrement. Ils survolaient la capitale et seul un fou oserait s'en prendre à la cité d'Al'hanar directement. Quant aux attaques sur le Duc en personne, il savait amplement se défendre lui-même comme il aimait le leur rappeler régulièrement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Mar 20 Mar - 21:04

Comme elle ne pouvait pas vraiment tenter de semer ses gardiens pour aller directement au-devant du Duc, la dame choisit de faire comme il était dit. Il lui fallait faire confiance en cet homme qu'elle ne connaissait pas, et qui ne la connaissait pas. Si la "consigne" était aussi louche que Khaelian le supposait, alors c'était dans les mains de Nalfein de la Garde que résidait sa vie et celle de son escorte.

Les gens de Montespoir se laissèrent donc mener jusqu'à la tour de garde, son imposante silhouette sombre grandissant à vue d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Hereziel
Organisateur
avatar

Messages : 2337
Date d'inscription : 10/07/2009
Localisation : Dans les limbes

MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Mer 21 Mar - 12:36

La bâtisse devint de plus en plus immense à mesure qu'ils s'approchaient. La tour était faite de pierres noires mais elle ne voyait nulle ligne de découpe comme si la tour n'avait été faite que d'un seul bloc de pierre. Ici et la des fenêtres aux vitraux complexes. Ils se possèrent sur une vaste plateforme où plusieurs écuries attendaient les montures.

Si la dame et son escorte veut bien me suivre. Mes hommes guideront vos soldats vers les quartiers militaires.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Mer 21 Mar - 15:42

Isabelle se dirigea derechef dans la direction qu'ils indiquaient pour la dame et Khaelian ainsi qu'un autre lui emboîtèrent le pas. Les deux autre furent conduit vers les quartiers militaires.

La jeune céleste était surprise de constater que la Tour de Guerre était utilisé. Elle avait toujours cru, peut-être avait-elle pensé trop vite, qu'elles n'étaient plus en «service» auprès des mortels depuis des générations. Ainsi détrompée, elle suivit donc son substitut à l'intérieur, laissant les cheveaux aux soins des palefreniers de l'endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Hereziel
Organisateur
avatar

Messages : 2337
Date d'inscription : 10/07/2009
Localisation : Dans les limbes

MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Lun 26 Mar - 12:58

Le Chevalier les guida à l'intérieur du batiment jusqu'à des quartiers d'invités. La tour semblait très vieille mais encore en bon état étonnament. Un tapis épais gris foncé recouvrait le froid dallage du plancher de pierre. Et ici et là le long des murs, pendant de lourdes tapisseries dépeignant à quoi devait ressembler la cité il y a de cela plusieurs milliers d'années. Ils arrivèrent finalement à une suite de chambre.

Vous pourrez vous installer ici avec votre suite, Dame. Les chambres de devant sont pour vos protecteurs et la vôtre est au fond accessible uniquement par la chambre de devant. Prenez le temps de vous raffraichir et de vous reposer, je vais avertir le Duc de votre présence et je viendrai vous chercher lorsqu'il désirera vous rencontrer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Lun 26 Mar - 22:50

Après avoir salué le chevalier convenablement, ce fût le vrai garde, Brennan, qui entra dans la chambre du fond pour s'assurer qu'il n'y avait pas de danger. Isabelle devait continuer de se faire passer pour sa dame jusqu'à ce qu'ils puissent parler au duc, alors elle occuperait les quartiers prévus pour la noblesse.

Brennan et Khaelian firent chauffer de l'eau sur le feu de l'âtre et en remplir la bassine prévue pour les bains. Ils y passèrent tous tour èa tour puis se changèrent en vêtements plus citadins. Alors qu'Isabelle s'était habillée d'une toilette élaborée, La vraie seigneur de Montespoir n'avais mis, quant elle, qu'une robe toute simple, comme il était dût d'une suivante. Comme il était toujours tôt dans la soirée, ils décidèrent de jouer aux cartes dans les quartiers en attendant qu'on les convoque.

Les deux gardes furent surpris et amusés de voir leur seigneur se lever éventuellement pour aller jeter un sortilège de
Sanctuaire contre les morts (Kadriel niveau 5) au seuil de la porte. Quand elle revint en disant avec un petit sourire que c'était «juste au cas où», ils reprirent la partie avec humour. Et elle ne se gêna pas pour le refaire quand elle sentait qu'il commençait à faiblir.



Revenir en haut Aller en bas
Hereziel
Organisateur
avatar

Messages : 2337
Date d'inscription : 10/07/2009
Localisation : Dans les limbes

MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Lun 2 Avr - 14:23

Après plusieurs heures, on cogna finalement à la porte. Une servante vêtue simplement elle aussi, indiqua que le Seigneur invitait la Dame à sa table pour le souper et que celui-ci serait servit dans une chandelle. Elle s'informa si la Dame avait besoin de quoique ce soit pour se préparer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Lun 2 Avr - 18:21

-Si, j'ai besoin de quelque chose. Dites-moi, y a-t-il des choses particulières à faire ou à éviter à la table du duc? Et aussi, qui est invité à sa table autre que moi ce soir? De quelle façon dois-je m'adresser à lui?

Isabelle ne voulait pas presser la servante de questions, mais la nervosité commençait à monter. Khaelian lui prit la main doucement et appuya légèrement sur les doigts de sa doublure pour l'aider à se calmer les idées.

Revenir en haut Aller en bas
Hereziel
Organisateur
avatar

Messages : 2337
Date d'inscription : 10/07/2009
Localisation : Dans les limbes

MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Mar 3 Avr - 10:30

Si la servante nota le mouvement discret de Khaelian elle n'en fit aucun cas. Elle se contenta de sourire et de répondre avec patience aux nombreuses questions de la Dame.

La première chose à faire est de vous assurer d'être à l'heure demandée à la table. Le Duc est très à cheval sur ce genre de détail. Soyez bien mise et respectueuse. Laissez le toujours prendre la parole en premier. Veuillez être prudente et ne pas vous couper. Pour ce qui est de ceux invité à sa table. Il y aura vous-même et le Duc, c'est tout, il n'a pas d'autres invités en ce moment dans le domaine. Il préfère être appelé Prince puisqu'il est le Prince de Sang de la Maison de la Garde. Autre chose Dame?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Mer 4 Avr - 19:38

Khaelian faillit rire quand la servante spécifia qu'elle ne devait pas se couper.

Faillit.


- Non nous n'aurons besoin de rien d'autre. Revenez dans une demie chandelle pour nous guider jusqu'à lui sans retard je vous prie.


Une fois la servante sortie, Khaelian se retourna vers Isabelle et lui dit:

-C'est bon, tu as fini de jouer mon rôle maintenant. Tu as accompli ta tâche superbement.

Cette mascarade ne servant qu'à se protéger des personnes mal intentionnées durant le voyage, elle n'avait pus de raison de la continuer une fois à destination. En allant se changer pour être plus présentable, la dame se dit qu'il n'était pas du tout à son avantage de se cacher du duc si elle voulait l'informer du Temple et gagner son appui. Elle s'habilla et choisit de porter par dessus ses atours son écharpe blanche et dorée avec les symboles de Kadriel, pour lui porter chance. Elle eût une petite pensée pour les gens de Fortuna qu'elle avait rencontrés l'été précédent, puis elle retourna dans la salle avec les autres et attendit. Elle avait choisis de garder ses ailes sagement cachées.
Revenir en haut Aller en bas
Hereziel
Organisateur
avatar

Messages : 2337
Date d'inscription : 10/07/2009
Localisation : Dans les limbes

MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Ven 6 Avr - 11:54

Exactement une demi-chandelle plus tard, on cogna de nouveau à la porte. La servante était de retour pour l'amener vers la salle à manger. Elle la guida au travers des corridors jusqu'à la pièce où une grande table en ébène se trouvait au centre de la pièce remplies de victuailles suffisamment pour nourrir une petite armée. La table se trouvait près du foyer pour profiter de la chaleur des flammes. Et deux chaises au haut dossier se trouvait de part et d'autre de la table. La salle était somptueuse avec des peintures sur les murs et des tapisseries fines anciennes. Éclairée par un chandelier en fer forgé suspendu au plafond duquel pendant des petits éclats de cristaux qui envoyaient des reflets de milles couleurs dans tous les coins de la pièce.

On lui indiqua une des chaises, la servante faisant une petite salutation et quitta la pièce.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Lun 9 Avr - 21:01

Comme il ne semblait y avoir personne pour l'instant, la dame choisit de s'approcher de l'âtre plutôt que de s'asseoir avant son hôte. Quand elle en vint à se demander ce qu'elle faisait là, elle se rappela qui elle voulait aider dans toute cette histoire.

*Kadriel. Vous aurez ce qu'il vous faut, peut importe qui je devrai aller voir pour que vous gagniez.*


La conviction regagna le regard de la jeune femme alors qu'elle fixait les flammes en attendant l'arrivée du Duc. Il ne devrait pas tarder, s'il haïssait les retards.
Revenir en haut Aller en bas
Hereziel
Organisateur
avatar

Messages : 2337
Date d'inscription : 10/07/2009
Localisation : Dans les limbes

MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Mar 10 Avr - 8:43

Alors qu'elle observait les flammes, elle finit pas avoir la vive impression d'être surveillée.

Vous êtes en effet ravissante de rouge vêtue, Dame Khaelian, lui fit une voix douce et chaude familière.

Alors qu'elle se retournait vers le son de la voix, elle cru reconnaitre le Seigneur Arinan. Il était vêtu d'une redingote noire avec des décorations dorées. Portait de haute botte lui remontant au genoux en cuir doux. Ses longs cheveux blonds comme le platine étaient détachés et descendaient jusqu'à sa taille dans son dos. Il y avait certes quelques différences d'avec le Arinan qu'elle connaissait mais la ressemblance demeurait tout de même frappante. Il n'avait pas non plus évidemment d'ailes dans le dos.

Si vous voulez me faire le plaisir de prendre place? fit il charmant reculant le siège de la Dame.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Mar 10 Avr - 10:04

La ressemblance la frappa. Un frère, un parent? Un petit sourire curieux s'étira vaguement sur ses lèvres alors qu'elle exécutait une révérence respectueuse avant de s'approcher du siège galamment tiré.

-Je suis honorée de faire votre connaissance enfin, prince. On m'a beaucoup parlé de vous.

Elle s'assit dans le siège qu'il lui présentait alors que toutes ses discussions avec Arinan lui revenait en mémoire. Elle eût une moue discrète en se rendant compte qu'elle avait bien écouté ses conseils: «Et le rouge va à ravir avec votre teint de neige, je vous le conseille lors de votre rencontre avec le Duc».

Ironique, elle n'y avait plus repensé.

-Le conseil avertit d'un ami, dit-elle en parlant de la robe.
Revenir en haut Aller en bas
Hereziel
Organisateur
avatar

Messages : 2337
Date d'inscription : 10/07/2009
Localisation : Dans les limbes

MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Mar 10 Avr - 14:20

Et moi de vous, Princesse Sachyrinn...vous êtes fascinante lorsqu'on recherche un tant soit peu sur vous et vos origines.

Elle voyait les manières et le charmes d'Arinan dans ses gestes. Mais il y avait aussi un quelque chose de prédateur dans sa personne. Une pointe de danger. Et qui étrangement ne faisait qu'augmenter le charme qui se dégageait de lui.

C'était un bon conseil, fit-il avec un sourire amusé. Un fin connaisseur de la beauté des femmes à ce que je vois.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   Mer 11 Avr - 13:07

La dame leva un sourcil et lui offrit son sourire le plus serein. Lui et Arinan avait le don de lui lancer des informations dont elle n'avait aucune idées et, apparemment, il était beaucoup plus simple d'en connaître beaucoup plus sur les autres que sur soi-même.

- Mon père doit avoir un grand sens de l'humour je dirais.

La phrase lui échappa des lèvres avec un brin d'humour, et la dame se rendit compte que c'était peut-être déplacé. Alors qu'elle continuait à offrir une mine radieuse au Prince, elle se rappela le second conseil de son ami verakois: «Soyez naturelle, restez vous-même et je suis sur que tout comme moi, il vous trouvera charmante également».

Parfait, elle avait fait exactement ça. Elle s'en aurait frappé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelle est belle la naiveté.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelle est belle la naiveté.
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Aurore de Sova : la Belle au Bois Dormant est là~
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» [END] Noël...Quelle belle fête ♥
» Quelle belle prestation... [Shiro Kuchiki] [XXX]
» Quelle est la base du développement ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Crystalune :: En Jeu :: Verakai :: Al'hanar-
Sauter vers: